Fermer cette fenêtre

Vos identifiants de connexion ont changé depuis le 1er février 2021.

Nous vous rappelons que :
  • Si vous êtes détenteur d’un abonnement individuel à Milleisnet :
    Vos nouveaux identifiants sont à télécharger directement depuis votre écran de connexion à Millleisnet. Il vous suffira de quelques minutes pour les initialiser et pour pouvoir accéder en toute sécurité à votre espace client.
  • Si vous êtes détenteur d’un abonnement joint à Milleisnet :
    Vos nouveaux identifiants vous ont été envoyés par courrier postal. Munissez-vous de ces identifiants lors de votre prochaine connexion. Il vous suffira de quelques minutes pour les initialiser et pour pouvoir accéder en toute sécurité à votre espace client.
Quelle que soit votre situation, vous serez guidé(e) pas à pas. Pour plus d’information, n’hésitez pas à consulter notre tutoriel d’aide à la connexion, en cliquant ici.
Accéder à MilleisNet

Milleis Vie

Milleis Vie : une gestion prudente et conservatrice

La société d'assurances Milleis Vie est filiale à 100 % de Milleis Banque. La compagnie d'assurance a été créée en 1992.

L'Actif Général (fonds en euros) de Milleis Vie privilégie la performance sur le long terme à travers une gestion conservatrice de ses actifs, et une diversification importante de son portefeuille.

Dans l'environnement économique actuel, Milleis Vie fait le choix d'une stratégie de gestion prudente et conservatrice pour son fonds en euros. Sa politique d'investissement répond avant tout à des principes forts de contrôle des risques. Cela se traduit par des règles de diversification importante (par émetteurs, par secteurs, par zones géographiques ... ) et par des stratégies de couverture des principaux risques. L'enjeu pour Milleis Vie est donc d'assurer à ses clients une liquidité adéquate à court terme, et à long terme, une recherche de rendement tout en préservant la solidité et la pérennité des encours gérés.

Une large gamme d'Unités de Compte pour diversifier l'épargne des assurés

L'univers des unités de compte permet d'investir sur toutes les classes d'actifs (actions, obligations, immobilier, ...) et sur différentes zones géographiques (Europe, US, marchés émergents, Asie, ...) afin de proposer une diversification optimale.

Depuis 2018, Milleis Vie poursuit l'élargissement de la liste des supports en Unités de Compte des contrats d'assurance multisupports Epargne Vie Milleis et Capi Milleis.

Ci-dessous, les principaux supports d'investissement proposés en tatn que supports en unités de compte au sein des contrats.


+
 Les OPC (OPCVM, FIA, FCP, SICAV)
Consultez la liste des OPC commercialisés par Milleis Banque.

Diversifiez vos placements pour pérenniser vos rendements.

Ce sont des produits d'épargne couramment appelés "fonds d'investissement", qui vous permettent de détenir une partie d'un portefeuille collectif investi en valeurs mobilières (actions, obligations, etc..), dont la gestion est assurée par une société de gestion de portefeuille réglementée.
Les OPC vous offrent une grande variété de choix dans vos investissements tant géographiques que sectoriels, en fonction de leurs objectifs et politique d'investissement propres. Enfin, par nature et investissant eux-mêmes sur plusieurs supports d'investissement, ils assurent une diversification de vos placements. La volatilité, la liquidité et plus globalement le risque associé à ce type d'instruments financiers dépendent des actifs investis. Il convient de consulter attentivement le document de référence dénommé "DICI".

Il existe deux catégories de placements collectifs, c'est-à-dire d'OPC :


  • Les OPCVM (OPC en Valeurs Mobilières), qui sont commercialisables dans toute l'Union Européenne
  • Les FIA (Fonds d'Investissement Alternatifs) qui sont les autres placements collectifs commercialisés en France. Ce sont principalement les FCP (Fonds Communs de Placement) et les SICAV (Sociétés d'Investissement à Capital Variable).

D'un point de vue juridique, la distinction entre les 2 types d'OPC est la suivante :

  • La SICAV (Société d'Investissement à Capital Variable) est une société anonyme à capital variable qui émet des actions au fur et à mesure des demandes de souscription. En optant pour cet OPC, tout investisseur qui achète des actions devient actionnaire et peut s'exprimer sur la gestion de la société au sein des assemblées générales et/ou présenter sa candidature au conseil d'administration.
  • Le FCP (Fonds Commun de Placement) est une copropriété de valeurs mobilières qui émet des parts. Le porteur de parts ne dispose d'aucun des droits conférés à un actionnaire. La gestion du FCP est assurée par une société commerciale dite "société de gestion" qui agit au nom des porteurs et dans leur intérêt exclusif.
+
 Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier)

Communément appelées Pierre-Papier, les SCPI ont pour objet l'acquisition et la gestion d'un patrimoine immobilier à usage locatif, dont la gestion est assurée par une société de gestion de portefeuille agréée. Les SCPI ne sont pas cotées en bourse. Ce portefeuille collectif vous donne l'opportunité d'investir sur plusieurs actifs immobiliers et vise à mutualiser les risques liés à la détention de biens immobiliers. En fonction de leur politique d’investissement, les SCPI peuvent investir dans des biens de natures différentes (bureaux, commerces, hôtellerie, locaux activités, santé, habitation etc.), répartis dans différentes zones géographiques (France, Europe, étranger) et dont les locataires sélectionnés peuvent être de profils variés. En investissant dans une SCPI, vous percevez des revenus issus de la gestion locative.

Le capital investi ne bénéficie d’aucune garantie ni protection. En investissant dans une SCPI, il existe une exposition au risque spécifique lié à la détention d’un patrimoine immobilier.

Les revenus locatifs potentiels de la SCPI ainsi que la valeur des parts et leur liquidité peuvent varier à la hausse ou à la baisse en fonction de la conjoncture économique et du marché de l’immobilier.

Les revenus générés par les SCPI bénéficient du cadre fiscal de l’assurance-vie. Le client peut procéder à des rachats de parts de SCPI qui seront soumis à la fiscalité des rachats des contrats d’assurance-vie.

Ce placement étant investi en immobilier, sa liquidité peut être limitée, la vente des parts pouvant prendre plusieurs mois dans certains cas. Pour autant, le risque de liquidité apparaît moins élevé dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie car l’assureur est tenu d’assurer cette liquidité en cas de rachat ou de dénouement du contrat.

L’acquisition d’unités de comptes représentatives de parts de SCPI doit être envisagée dans une optique de long terme répondant à différents objectifs tels que la diversification du patrimoine, la gestion patrimoniale et la constitution d’un capital ou d’une rente potentielle en vue de la retraite.

Les frais de souscription aux parts de SCPI, souvent moindres qu’en direct, se cumulent aux frais de versement du contrat d’assurance-vie.

Le choix des SCPI en assurance-vie est limité, seuls certains contrats en proposent et les assureurs ont la possibilité de limiter le montant de l'investissement.

Il n’est pas possible de souscrire des parts de SCPI en démembrement et à crédit sous forme d’unités de compte dans le contrat d’assurance-vie.

+
 Les produits structurés

Les produits structurés sont des instruments financiers complexes qui offrent des couples rendement/risque spécifiques, notamment définis à travers les paramètres suivants : durée d'investissement, protection du capital (partielle ou totale), nature du sous-jacent (actions ou obligataires) etc. Ils vous permettent d'avoir une idée de rendements attendus en fonction de la réalisation de différents scenarios de marchés.
L'équipe produits structurés travaille en collaboration avec des contreparties reconnues, en architecture 100% ouverte, afin d’offrir les meilleures solutions aux clients Milleis Banque.

Les EMTN commercialisés par Milleis Banque - produits de campagne.

Les unités de compte permettent de diversifier son épargne et de rechercher des rendements plus élevés en contrepartie d’une certaine volatilité et d’un risque de perte en capital (pouvant être totale ou partielle).
L'investissement sur les supports en unités de compte comporte un risque de perte en capital supportée par le souscripteur. L'assureur ne s'engage que sur le nombre d'unités de compte et non sur leur valeur qu’il ne garantit pas, laquelle évolue à la hausse comme à la baisse, dépendant en particulier de l'évolution des marchés financiers et immobiliers.