Document promotionnel destiné à des clients non-professionnels au titre de la Directive MIF II (2014/65/UE)

Actualité des marchés

Flash hebdomadaire du 26/07/18

A retenir

Les marchés financiers progressent sur la semaine, à l’exception du Japon, soutenus par de premières publications encourageantes des résultats trimestriels des entreprises.

Le débat autour du commerce international se poursuit avec l’évènement clé que constitue la rencontre entre Messieurs Trump et Juncker.

Les taux d’intérêt souverains à 10 ans progressent dans les pays développés en raison d’anticipations de politique monétaire moins accommodante de la Banque du Japon (BoJ).

Dans ce contexte où la volatilité pourrait se poursuivre à court terme, nous privilégions une grande diversification des portefeuilles, tout en maintenant un biais positif sur les actions.



Etats-Unis :

  • Les marchés d’actions américains ont été animés par les publications de résultats des entreprises au titre du 2ème trimestre. Actuellement sur 90 sociétés du S&P500 ayant publié, 82% ont dévoilé des résultats supérieurs aux attentes.
  • Sur le plan macroéconomique l’indice des directeurs d’achat PMI composite pour le mois de juillet se replie à 55.9 points, contre 56.2 points en juin et 56.3 attendus.
  • Les tensions commerciales avec les principaux partenaires restent au centre de l’attention des investisseurs. L’issue de la réunion le 25 juillet entre Donald Trump et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker sera particulièrement scrutée. Le conseiller à la Maison Blanche Larry Kudlow a indiqué que les discussions avec le Mexique étaient en bonne voie, alors que les négociations avec la Chine étaient au point mort.

Europe :

  • L’indice des directeurs d’achat PMI composite de la zone euro s’est tassé à 54.3 points en juillet dans sa version flash contre 54.9 en juin. Ce niveau est inférieur aux estimations des économistes mais reste néanmoins bien au-dessus du seuil de 50 traduisant une croissance.
  • Le climat des affaires s’est légèrement dégradé en juillet en Allemagne, reflétant les inquiétudes des dirigeants d’entreprise face à la menace protectionniste. L’indice Ifo s’est ainsi établi à 101.7 contre 101.8 en juin, un chiffre supérieur aux attentes.
  • Lors de la rencontre entre D. Trump et JC. Juncker, le président de la Commission européenne souhaite lancer une « procédure de discussions » autour de sujets tels que la réduction de taxes dans des secteurs précis (automobile) en accord avec les règles de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) ou encore l’ouverture des marchés publics européens.

Pays émergents :

  • En dépit des nouvelles menaces de M.Trump d’imposer des tarifs douaniers supplémentaires sur 500Mds$ d’importations chinoises, les indices des pays émergents et notamment de la Chine évoluent en hausse sur la semaine écoulée soutenus par la dépréciation de la devise chinoise.
  • Afin d’apaiser les craintes d’un ralentissement brutal de leur économie, les autorités chinoises ont annoncé une politique budgétaire plus proactive en réduisant les impôts sur les sociétés et en maintenant des liquidités abondantes pour financer les dépenses d’investissements et d’infrastructures.

Taux :

  • La prochaine réunion de la Banque Centrale Européenne pourrait préciser le calendrier de la 1ère hausse des taux de 2019.
  • Dans l’attente de la prochaine réunion de la Banque du Japon (BoJ) des 30 & 31 juillet, les taux à 10 ans progressent de 0.041% à 0.070%, transmettant cette impulsion à l’ensemble des marchés de taux. Il semble que la BoJ envisage de revoir sa politique très accommodante et de modifier sa cible de taux, afin d’améliorer la santé financière des banques, alors même que les perspectives d’inflation se dégradent.
  • Dans ce contexte les taux à 10 ans progressent de 8 pb en France à 0.70%, 5 pb en Allemagne à 0.39%, 20 pb en Italie à 2.677% et 7 pb aux USA à 2.95%.


Nos convictions du troisième trimestre 2018 :


 

Le graphique de la semaine



MENTIONS LÉGALES ET CONDITIONS

  • Ce document a été préparé par l'Equipe Gestion Sous Mandat de Milleis Banque, à des fins d'information uniquement. Il ne constitue ni un élément contractuel ni un conseil en investissement.Milleis Banque ne garantit ni la pertinence, ni l'exactitude, ni la complétude des informations contenues dans ce document et qui proviennent de sources externes. Les données sur les performances passées, les modèles et simulations de performances passées contenues dans ce document ne préjugent pas des performances futures. Les analyses, estimations et données de manière générale ont été établis à partir des informations disponibles à la date indiquée dans ce document, et sont susceptibles d'évoluer. La valeur de tout investissement est susceptible de fluctuer en fonction de l'évolution des marchés financiers.
    Les informations contenues dans ce document ont une portée générale. Elles ne prennent pas en compte les objectifs d'investissement spécifiques, la situation financière ou les besoin particuliers d'un individu. Les investissements évoqués dans ce document pourraient ne pas convenir à certains investisseurs. Les investisseurs sont invités à solliciter les conseils d'un professionnel concernant l'adéquation des investissements à leur situation, en prenant en compte leurs objectifs d'investissement, leur situation financière et leur besoins particuliers avant de prendre toute décision d'investissement. Milleis Banque ne fournit pas de conseil fiscal, et rien dans ce document ne devrait être considéré comme tel. De ce fait, les investisseurs sont invités à solliciter les conseils d'un professionnel fiscal indépendant, en prenant en compte leur situation particulière.Milleis Banque ne pourra pas être tenu pour responsable d'éventuels pertes ou dommages du fait de la publication de ce document.
    Les produits mentionnés dans ce document pourraient ne pas être autorisés à la vente dans certains états, ou pourraient ne pas convenir à certains types d'investisseurs. Ce document ne constitue pas un engagement, ni une offre de vente, ni une recommandation à souscrire les titres décrits dans ce document.
    Ce document n'est pas destiné à être distribué ou utilisé par une personne ou une entité, dans un pays où sa publication ou son accessibilité ou utilisation serait contraire aux règles locales, en ce compris les Etats Unis d'Amérique. Ce document ne peut pas être reproduit, en tout ou partie, sans l'accord préalable écrit de Milleis Banque. Merci de ne pas prendre en compte ce document si vous pensez que cela contreviendrait à une règlementation applicable. Le contenu de ce document pas n'a été approuvé par une quelconque autorité.
  • Milleis Banque - Société Anonyme au capital de 55 299 999,66 euros - Siège social : 32 avenue George V - 75008 Paris - Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le n° B 344 748 041 - Agréée et contrôlée par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution - 61 rue Taitbout - 75436 Paris Cedex 09 - et l'Autorité des Marchés Financiers - 17 place de la Bourse - 75082 Paris Cedex 02 - en qualité d'établissement de crédit et de prestataire de services d'investissement, habilitée en qualité de teneur de compte conservateur Immatriculation d'intermédiaire en assurance sur le registre ORIAS (www.orias.fr) n° 17002533.
  • Document promotionnel destiné à des clients non-professionnels au titre de la Directive MIF II (2014/65/UE).